Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Un, deux, trois, quatre … Soleil !!!

Edito Novembre-Décembre 2018

Un, deux, trois, quatre … Soleil !!!

Depuis longtemps, très longtemps, du plus loin que je m’en souvienne, je suis émerveillée par le rythme des saisons …

Tout d’abord l’automne.
Alors que l’air se rafraîchit, la nature se pare de couleurs chaudes, camaïeu de rouges et de jaunes qui se mêlent dans des nuances de roux et de marrons.
L’automne, c’est cette délicieuse odeur humide de feuilles, de champignons, de mousse et de bois que l’on peut sentir aux détours des clairières et à l’approche des forêts ou, tout simplement, cette odeur d’herbe mouillée par les premières pluies qui abreuvent nos parcs et nos jardins.

A l’automne, le temps est venu de reprendre le chemin de l’école… le nouveau cartable, les cahiers neufs et l’odeur de l’encre et du papier … Le temps de retrouver les camarades de classe, l’instituteur ou l’institutrice que l’on désire ou que l’on redoute.
Enfants d’hier ou d’aujourd’hui, nous avons tous connu ce battement dans la poitrine le jour de la rentrée.
Et puis l’automne, ce sont les châtaignes, les marrons, les pommes, le raisin, l’odeur de la soupe dans les maisons …

Les feuilles tombent en ronde monotone et les arbres devenus nus annoncent l’hiver.
Dans les campagnes, les cheminées fument. En ville, ce sont les marrons, aux coins des rues, qui fument en grillant et nous régalent, au passage, de cette odeur qui nous réchauffe tout entier.
L’hiver, l’air pique jusqu’à, parfois, inciser.
L’hiver, c’est un matin, au réveil, ouvrir la fenêtre et découvrir la terre immaculée. Ce manteau blanc de silence et cette odeur bien particulière. Cette odeur de silence blanc, de blanc silencieux, cette odeur froide.
Tout se feutre et se tait lorsque les flocons tombent du ciel…
Les oiseaux migrent, les animaux hibernent et la nature, toute entière, se repose …

Jusqu’au jour où apparaissent un chant d’oiseau, un rayon de soleil, un bourgeon sur une branche et d’un coup, en seulement quelques jours, nous assistons au réveil de la nature et à la naissance du printemps.
Le printemps, cette odeur pétillante d’arômes fleuris et fruitiers qui vient taquiner nos narines et réchauffer nos cœurs alourdis par le silence de l’hiver.
Le printemps, c’est assister à la danse des papillons et des abeilles qui butinent au rythme des oiseaux qui reviennent.
Le printemps, c’est le jour qui rallonge et qui nous retient, le soir, à une terrasse de café, au bord d’un lac, au fond d’un parc ou d’un jardin.
Le soleil nous réchauffe, l’air nous vivifie et les sons nous enchantent.

Il fait de plus en plus chaud, de plus en plus jour, et l’été arrive à grands pas. Le blé doré habille les champs qui deviennent lumière et éclairent la terre.
L’air devient de plus en plus sec jusqu’à nous étouffer, parfois.
L’été, c’est le sable chaud sur la peau et l’eau fraîche iodée de la mer, c’est la fraîcheur d’une source ou d’une rivière au détour d’un sentier de randonnée.
L’été, c’est l’illusion d’une fraicheur nocturne après une journée trop chaude.
Ce sont les vacances, les retrouvailles familiales et amicales, les feux d’artifices et bals de villages.
L’été, c’est oublier un moment le métro, le boulot, pour un dodo plus long …
L’été ce sont les vacances, la parenthèse que l’on attend tout au long de l’année…

Depuis des millénaires, malgré des périodes chaotiques, la nature se développe au rythme de « ses » saisons.
Avons-nous volé « ces » saisons à la nature ? qu’en avons-nous fait ? Il est peut-être temps de lever le voile et d’ouvrir les yeux … Le temps de nous réveiller, chacun à notre niveau.
Le temps de laisser les grandes idées et les grandes décisions à ceux qui doivent les prendre.
De notre côté, il nous reste peu de temps pour nous sentir concernés et responsables dans une multitude de petits gestes quotidiens qui, à l’image du « Colibri », nous permettront de construire ensemble la nouvelle « Arche » de transmission aux générations futures, déjà là, de la douce berceuse du rythme des saisons :
Un, deux, trois, quatre… Soleil !!! et Vie… !!!

AUTEUR

IdentEditoRoseMarieRose-Marie Mannarini
Sophrologue

Rose-Marie Mannarini

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.