Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

L'Atelier de Soi partenaire de

la compagnie les transe-mutants et son nouveau spectacle

"parce que nous désirons l'ailleurs - génération burn-out"

LogoTranseMutantsA l’heure où l’humain se dissocie de plus en plus du réel, où l’entreprise ne sait plus dialoguer avec ceux qui la font vivre, où le monde paysan a coupé les liens avec ceux qu’il nourrit, recréer du lien est devenu vital. Loin des systèmes hiérarchiques et des cloisonnements de toutes sortes, la compagnie Les Transe-Mutants fait le pari de réconcilier l’art et le spectateur.

Comment ? En ramenant le réel dans le spectacle lui-même. Sans perdre l’exigence artistique, cette création collaborative donne lieu à un véritable jeu d’équilibriste où le metteur en scène n’est plus qu’un passeur.

Tristan Edelman pose un regard lucide et sans complaisance sur les impasses du réel et l’évocation d’un autre possible qui participe à une «communion» où le quatrième mur s’effondre. Une allégorie du burn-out global qui sonne comme une incitation à un changement de paradigme sociétal.

La troupe des Transe-Mutants a créé ce spectacle grâce au soutien de ses artistes, des bénévoles et du public, sans subventions privées ou publiques, ce qui leur permet de garantir une expression libre de toute censure.
Ils ont donc besoin de nous pour promouvoir leur spectacle.
Parlez-en autour de vous et venez nombreux afin de mieux soutenir leur démarche !


GRANDE PREMIERE Le 18 novembre au théâtre Toursky à Marseille !
Réservations sur billetterie@toursky.fr ou au 04 91 02 54 54


MENU
Présentation de la compagnie
Présentation de Tristan Edelman
Présentation du spectacle
Agenda et actualités

La Compagnie les Transe-Mutants

Créée en 1999 au Brésil par le chorégraphe auteur-compositeur Tristan Edelman, la compagnie les « Transe-Mutants » mélange les arts (danse, chant, théâtre, vidéo) et les genres (traditionnel, classique, moderne, arts martiaux, hip-hop), à travers d’incessants retours, exils et nomadismes, dont la mémoire prend racine dans les diasporas africaines et d’Europe de l'Est. La compagnie s'est depuis ouverte aux cultures de l'Orient (Soufisme) et de l'Asie (buto et danse indienne). Composée de brésiliens, béninois, européens et asiatiques, le groupe est un creuset de confrontations et de fusions de cultures.

 GenerationBurnout1
Crédit : Clélia Delanoe

Les Transe-Mutants et la "Poésie Directe"

En constante recherche d'authenticité, les Transe-Mutants se caractérisent par leur "Poésie Directe" : un dialogue avec le public suggéré ou explicite qui raconte grâce à l'esthétique de la danse et de la musique, de manière parfois brutale et dissonante, des réalités de notre monde. Aujourd'hui les Transe-Mutants ont également un label de musique, une maison d'édition et sont devenus une association reconnue d'intérêt général et repertoriée par l'UNESCO.

Une Compagnie connue dans le monde

Connue internationalement, la Compagnie a collaboré avec des institutions publiques et des entreprises privées telles que le Conservatoire National du Brésil, le Ballet folklorique National da Bahia, le Conservatoire National du Bénin, le Ballet National et royal du Bénin, le Conservatoire National de Paris, le Musée des Arts Bruts, l’Ecole des Beaux Arts de Paris, le Centre culturel du Japon à Paris, les Universités de Columbia, Denver et Brown, le théâtre Anoon Salon (San Francisco, USA, mais aussi EDF, Véolia...)

Tristan Edelman

IdentTristanFondateur des Transe-Mutants, Tristan Edelman s’inspire avant tout de ses racines. Un père juif-russe-polonais et une mère métisse des îles. Son orientation chorégraphique et musicale lui vient de ses différentes rencontres : Eli Logel, chorégraphe rencontré au Brésil et initiateur des Transe-Mutants, José Ditoux (Martinique) et Katia Koleva (Bulgarie), tous deux professeurs de musique ; d'une formation au Conservatoire National de Boulogne (piano,  composition, direction d’orchestre) ; de ses nombreuses expatriations : Cuba, New-York, San Francisco, Bénin, Inde, Israël, Europe ; et enfin des arts martiaux japonais et chinois auxquels il a également été formé.

De 1999 à 2006, il se consacre aux Transe-Mutants, sa compagnie, et réalise de nombreuses tournées, en France, en Italie, en Allemagne, au Bénin, au Brésil avec des spectacles tels que Bébé Ardent, Le Sacre du Printemps, Festa do Ilé, et d’autres.

Durant dix ans, de 2006 à l’année 2016, il crée, en parallèle à ses tournées, l’oeuvre Le Triptyque du Réel et met en lumière une fois de plus son concept de «Poésie Directe».
Composée de spectacles de danse, albums de musiques, recueils de poèmes et pièces de théâtre, son oeuvre s’articule autour de trois axes : l’individu avec Parce que nous désirons l’ailleurs - Génération Burn-out, le monde : Double Joker - Le moins pire des mondes possibles, la liberté : Free-lance Shaman ou l’extase.

LE PROJET : Parce que nous désirons l’ailleurs - Génération Burn-out

Un thème de société
Un projet pour la jeunesse
Un programme pédagogique

 GenerationBurnout2
Crédit : Clélia Delanoe


Afin d’illustrer la partie de son oeuvre sur le thème de l’individu : «Parce que nous désirons l’ailleurs - Génération Burn-out» Tristan Edelman s’allie au savoir-faire de Solange Savine, Directrice de l’école de danse (située à Aix en Provence) qui porte son nom. Grâce à l’association de leurs expériences, ils créent à la fois un spectacle mais aussi un programme pédagogique. Partis du constat que les diplômes nationaux mènent uniquement à l’enseignement de la danse, ils offrent ainsi la possibilité à la jeune génération de danseurs en formation d’accéder à la scène et de mieux l’appréhender.

Le spectacle
Il traite d’une génération en mal de repères et propose une nouvelle approche du réel par la danse, symbole de liberté retrouvée.
Toujours dans le désir de casser les codes, l’esthétique de la chorégraphie se dessine autour d’un savant mélange des genres : classique, contemporain, urbain, et multiculturel (Asie, Afrique, Europe, Amérique centrale, Amérique latine).

Découvrez en avant-première une des chansons du spectacle !

 

TEASER - PARCE QUE NOUS DESIRONS L'AILLEURS - GENERATION BURN OUT

 

  Agenda et Actualités
Le spectacle est en cours d'élaboration, plusieurs occasion de voir le travail en cours vous seront présentées tout au long des mois à venir en attendant la première au mois d'octobre prochain !


• Jeudi 27 avril 2017 : PERFORMANCES VIDEO, DANSES & EN MUSIQUE LIVE, A partir de 18h30 à l’école supérieur d’art, Aix-En-Provence

• Samedi 24 juin2017  de 20h à 22h : spectacle L'ESPACE UNDERGROUND DES TRANSE-MUTANTS
A l'école de danse Solange Savine, 4 traverse Notre-Dame à Aix
A l'image de ses influences venues des quatre coins du monde, la compagnie les Transe-Mutants vous présente un melting-pot de performances d'artistes engagés autour du thème de leur prochain spectacle, le burn out.
Téléchargez la présentation complète du spectacle ici !

Tristan Edelman et Farid Liandouzi étaient en direct le 16 octobre dernier à 21h sur Radio Zinzine pour l’émission : Si la musique m'était contée, pour y parler du spectacle "Parce que nous désirons l'ailleurs".
Vous pouvez réécouter l'émision à tout moment en allant sur le lien suivant : http://www.radiozinzineaix.org/index.php/les-emissions/si-la-musique-m-etait-contee (l'interview commence 17min après le début de l'émission)
L'émission sera rediffusée en direct mardi 24 octobre dès 21h http://www.radiozinzineaix.org/index.php

ET MAINTENANT LA PREMIERE !
• Samedi 18 novembre 2017 à 21h : GRANDE PREMIERE "Parce que nous désirons l'ailleurs - Génération Burn Out" au théâtre Toursky à Marseille, 16 rue Léo Ferré, 3°ardt.
Résevations sur billetterie@toursky.fr ou au 04 91 02 54 54.

Pour plus d'informations, visitez notre site !
Suivez-nous sur Facebook et Instagram !

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir